La farandole de Tarascon

 

Paroles

 

Quand dans l´azur monte le clair soleil
Tout est joyeux sous le ciel de Provence
Quand dans l´azur monte le clair soleil
De la gaieté, c´est le réveil
Dans les vergers faisant des rondes folles
Les oiseaux chantent leurs refrains
Et pour guider la vive farandole
Vibrent d´accord fifres et tambourins
De la cigale, la note égale
Rythme gaiement la danse provençale
De la cigale, l´aigre chanson
Mets des bruits d´or dans l´or de la moisson.

 

Par une classe de CE1-CE2 (E.17). L’enregistrement a été fait juste après l’apprentissage. C’est un travail d’enfants avec tout ce que cela comporte … Je vous le livre tel quel.

 

 

Morceau interprété par des musiciens. Pour faire danser la farandole aux enfants …

 

 

 

 


Commentaire

La farandole de Tarascon — 15 commentaires

  1. Merci de m’avoir permis de retrouver la chanson de mon enfance à Bessèges dans le Gard.
    Nous la chantions(avec l’accent) lors d’une fête dans la petite ville, et dansions aussi, au son des fifres et des tambourins.
    Cordialement.

    • Je me souviens de ces paroles

      L’ardent soleil lance ses premiers feux
      Tout resplendit sous le ciel de Provence
      Et des alpilles jusque à Tarascon
      Dansent les filles et les garçons
      Les jeunes gens font assauts d’elegance
      Filles ont mis leurs plus bels atours
      Sur la grand place, la ronde s’elance
      Mouvant ruban qui s’allonge toujours

  2. Je n’ai pas retrouvé les paroles de ma farandole appris en colonie.
    – Quand le soleil montre ses premiers feux, tout est joyeux sous le ciel de Provence,
    Quand le soleil montre ses premiers feux…
    Après il y a dansez joyeux au son des fivres et tambourins.
    Je la connaissais par coeur..à
    14ans mais bien des années sont passées, et j’ai entendu l’air à la télé si bien que les premières paroles sont revenues et j’aimerai
    retrouvé la suite
    Merci si vous connaissez l’auteur ou les paroles.

  3. voici les paroles dont je me souviens :
    L’ardent soleil lance ses premiers feux
    Tout resplendit sous le ciel de Provence
    L’ardent soleil lance ses premiers feux
    Chantez cigales vos chants joyeux
    Les jeune gens sont remplis d’allégresse
    Les filles ont mis leurs plus riches atours
    Sur la grand place la ronde s’élève
    Mouvants rubans qui s’allongent toujours
    Les jours de fête, où l’on s’apprête…
    ??????
    Au son des tabourins
    La ronde folle, la farandole
    Tourne et retourne au son d’un gai refrain…

    • Merci pour votre partage. C’est toujours intéressant d’avoir cette transmission « orale » des savoirs et pratiques. Merci pour cela!

  4. Dans les années 50, un jeune homme, auteur compositeur nous avait enseigné la farendole dite ‘de Tarascon‘ ! Il chantait, accompagné de sa guitare ! Marc.

  5. Je me souviens de certaines paroles, mais il m’en manque…
    L’ ardent soleil lance des premiers feux,
    Tout est riant sous le ciel de Provence,
    L’ardent soleil lance ses premiers feux,
    chantez cigales vos chants joyeux,
    Chantez encore égayant la cueillette,
    Magnanarelles remplissez vos paniers,
    Le ver à soie attend sur sa couchette,
    Apportez lui les rameaux de mûrier.
    Venez en foule,que se déroule,
    ….
    La farandole, la ronde folle,
    Mouvant ruban qui s’allonge toujours

  6. L’ardent soleil lance ses premiers feux
    Tout resplendit sous le ciel de Provence
    L’ardent soleil lance 99ses premiers feux
    Chantez cigales vos chants joyeux
    Chantez encore égayant la cueillette
    Magnanarelles emplissez vos paniers
    Le ver à soie attend sur sa couchette
    Apportez lui les rameaux de mûrier
    Les jeunes gens font assaut d’élégance
    Filles ont mis leurs plus riches atours
    Sur la grand place la ronde s’élance
    Mouvant ruban qui s’allonge toujours
    La suite dans quelques minutes…

  7. Venez en foule que se déroule
    Parmi les jeux la danse avec entrain
    Robes légères aux couleurs claires
    Tourbillonez au son du tambourin

    A l’horizon disparaît l’astre d’or
    Tout s’assombrit sous le ciel de Provence
    A l’horizon disparaît l’astre d’or
    Brunes cigales Chantez encore
    Nous reviendrons fouler le sable jaune
    Formant la chaîne en nous donnant la main
    En écoutant rouler les flots du Rhône
    Et vivrons sans souci du lendemain.

    Voilà ce font je me souviens..

    • Merci beaucoup pour ces compléments.Cela sera bien utile pour ceux qui souhaiteront la faire chanter.
      Pourquoi les commentaires ne sont pas visibles ? Car je les supervise et je ne suis pas sur mon ordinateur tous les jours.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.