La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf

 

Cette fable de La Fontaine (1621- 1695) est chantée par les Frères Jacques. Vous pouvez trouver la chanson dans ce CD

 

 

                                                       

 

En voici une version chantée par une classe de CE2/CM1 (E.14)

 

L’enregistrement a été fait juste après l’apprentissage. C’est un travail d’enfants avec tout ce que cela comporte… Je vous le livre tel quel.

 

Paroles

 

Une grenouille vit un boeuf

Qui lui sembla de belle taille.

Elle qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf,

Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille,

Pour égaler l’animal en grosseur,

Disant : « Regardez bien, ma soeur ;

Est-ce assez ? Dites-moi ; n’y suis-je point encore ?

– Nenni. – M’y voici donc ? – Point du tout. – M’y voilà ?

– Vous n’en approchez point. »

La chétive pécore

S’enfla si bien qu’elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :

Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,

Tout petit prince a des ambassadeurs,

Tout marquis veut avoir des pages.

 

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire !

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *