Le coquelicot oublié

 Cette chanson dénonce notre indifférence face à ceux qui ont risqué ou même sacrifié leur vie au nom de notre pays.
Paroles et musique : Michel Loiselle

 

 

Paroles

 

Sur notre beau calendrier
Une tache noire calligraphiée
Nous dit qu’un jour ils sont partis
Donner leur vie pour mon pays

Le 11 novembre de chaque année
Est devenu un jour férié
Grâce à tous ceux qui sont partis
Donner leur vie pour mon pays

Tous les plombiers, les journaliers
N’ont pas eu droit à ce congé
Même si un jour ils sont partis
Donner leur vie pour mon pays

Non, je n’arrive pas à m’y faire
Quand je vois le héro de guerre
Qui supplie le badaud
Pour les quelques sous d’un coquelicot

Et le vieil homme qu’on a décoré
Comme un trophée qu’on doit garder
Beaucoup de gens n’ont pas compris
Que grâce à lui j’ai mon pays

Toi le soldat oublié
Qui repose dans un champ de blé
Je ne t’ai jamais rencontré
Mais je suis de ton côté

Sous les drapeaux d’un pays
Il y a des pères de famille bravant la peur
Ils prennent des vies sans en avoir envie
Car ils savent que pour chaque homme qui meurt
Quelque part, c’est un enfant qui pleure

Même la terre a fait pousser
Une alarme pour nous réveiller
Sur la tombe de nos combattants
Quatre pétales rouges de sang

On n’a pas su te raconter
Même à l’école on t’a boudé
Tu es devenu un jour férié
Sur notre beau calendrier

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *