Le fantôme

Je ne sais pas de qui est cette chanson. Si quelqu’un sait…

Si l'on était fantôme ah, sacré nom d'un chien
Si l'on était fantôme, on s'amuserait bien
De villes en villages, de cités en maisons
D'étages en étages, par toutes les saisons
Lorsque le jour s'étire et se met à bailler
Dans la ville notre empire, on viendrait débarquer

Refrain
Laissez, laissez passer les fantômes, les fantômes
Laissez, laissez passer les fantômes sont arrivés

On ferait des chatouilles à tous les endormis
Pour leur donner la trouille dans le creux de leur lit
Se servant de nos chaînes en guise de lasso
Sautant sur leur bedaine tout comme au rodéo
Le son des dents qui claquent, le soir au fond des draps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut