Son coeur bat comme le tien

Voici une chanson qui parle d’enfants venant de différents continents. Elle montre les différences physiques, mais également l’appartenance à la même « famille » des êtres humains.
Texte de Jean Dauby et Musique de César Geoffray

 

 

enfants du monde

 

 

 

Son coeur bat comme le tien V.11-11 par une classe de CE2. L’enregistrement de la chanson a été fait à la fin de l’apprentissage. C’est un travail d’enfants avec tout ce que cela comporte… Je vous le livre tel quel.

 

 

Paroles

 

1) Cet enfant a la peau blonde       enfant blond aux yeux bleus
Des cheveux couleur de lin.
Des yeux que le ciel inonde;
Il vient des pays lointains.

Refrain
Mais son âme est blanche,
Et son sang est rouge;
Son coeur bat comme le tien.

2) Cet enfant a la peau brune,
Des cheveux couleur de nuit
Et des yeux douceur de lune;
Il vient de lointains pays.

3) Cet enfant a la peau jaune,
Des yeux de chat qui s’endort;
Sur les bords du Fleuve Jaune,enfant africain
Il pêche des poissons d’or.

4) Cet enfant a la peau noire
Sous les trous de son boubou
Des yeux en billes d’ivoire
Il vient d’Ouagadougou.

 

 

 

Accords de guitare avec le capo en case 2 :

lam, mim,   lam, mim,
lam, mim, sim,mim
Do, sol, Do, sol
Do, sol, Fam, sim

Refrain :

lam, sol,
lam, sol,
mim, sim, mim

 

 

Vous pourrez retrouver la vidéo ici : https://youtu.be/pyDTtwhm7P8  

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire sur cette chanson. Qu’en pensez-vous ?

 

 


Commentaire

Son coeur bat comme le tien — 7 commentaires

  1. re bonjour
    idem j’aimerais apprendre cette belle chanson à mes élèves et les accompagner à la guitare
    pourriez vous me donner la partition ou du moins les accords
    par avance merci beaucoup

  2. Bonjour nous souhaitons intégrer ce chant dans notre chorale d’école , serait-il posssible d’obtenir la version chantée mp3 et la partition?
    Merci par avance

  3. J’ai chanté cette chanson tout petit à l’école primaire il y a une vingtaine d’années, et ce matin elle m’est revenue dans la tête. Merci de l’avoir posté.

  4. Seulement nous la chantions différemment et c’était vivant. Jusqu’à ce jour je n’oublie pas ce refrain. Maintenant que j’ai les paroles, je pourrais chantonner toute la journée. Encore une fois, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.